Comment licencier sa nounou ?

punition enfant

La nounou est une aide à domicile qui se charge de la garde de vos enfants. Elle peut s’avérer être très utile pour vous, mais il peut arriver des situations qui vous obligent à vous en séparer. Il vous faudra alors la licencier, mais dans ce cas, vous aurez une procédure stricte à respecter, en fonction des motifs du licenciement. Vous voulez en savoir plus à ce sujet ? Alors lisez simplement la suite.

Pour quelles raisons peut-on licencier une nounou ?

Plusieurs raisons peuvent vous pousser à vouloir licencier votre nounou. Toutefois, selon la loi, il doit s’agir d’un motif réel et sérieux. Ce motif peut être lié à ses compétences, à son comportement, à son sens des responsabilités ou encore à sa moralité. Ainsi, vous serez dans votre bon droit de licencier votre nounou dans les cas suivants :

  • Elle ne suit pas vos instructions concernant les repas de vos enfants
  • Elle décide d’ignorer votre interdiction de laisser les enfants regarder la télévision
  • Elle oublie régulièrement d’aller chercher les enfants à l’école
  • Elle reçoit des invités chez vous
  • Elle emmène vos enfants à ses rendez-vous au lieu de les emmener au parc
  • Elle est violente ou méchante avec les enfants
  • Elle vole, etc.

Dans chaque cas de figure, vous devez apporter une preuve solide et irréfutable de vos accusations. Ainsi, vous pourrez constituer un dossier, si possible avec des témoignages, afin de lancer la procédure de licenciement.

A noter qu’il est aussi possible que le motif du licenciement ne soit pas lié à la nounou. En effet, si vous déménagez, si vous divorcez ou si vos revenus baissent, la loi vous autorise aussi à vous séparer de votre nounou. Dans ce cas également il faudra suivre la procédure telle que la loi l’exige.

Quelle est la démarche à suivre pour licencier une nounou?

Pour licencier votre nounou, vous devez d’abord trouver un motif valable. La procédure dépendra du niveau de gravité de ce motif. On retrouve à ce niveau trois différentes catégories :

  • La cause réelle et sérieuse : les motifs liés au changement de situation de l’employeur. Il peut s’agir aussi de la désobéissance de la nounou ou de retards répétés.
  • La faute grave : ici on retrouve les comportements répréhensibles clairement délibérés, le manque de respect, etc.
  • La faute lourde : ici il s’agit d’une intention claire de la nounou de nuire à son employeur, le vol, la violence envers les enfants, etc.

Quel que soit le motif, vous devez lui envoyer une convocation à un entretien préalable de licenciement. Le document doit être envoyé par lettre recommandée avec accusé de réception, ou remis à la nounou en main propre. Dans cette convocation, vous devez formuler votre intention de la renvoyer comme une éventualité à laquelle vous pensez.

Ensuite, vous devez procéder à un entretien préalable de licenciement avec votre nounou. Il faudra profiter de cette occasion pour bien expliquer les raisons qui vous poussent à envisager cette option. Après cet entretien, vous devez attendre au moins deux jours avant d’envoyer la lettre de licenciement.

Suite à cela, votre nounou aura droit à une période de préavis obligatoire. Bien entendu, dans le cas d’une faute grave ou d’une faute lourde, vous pouvez la licencier sans préavis. Par contre, si vous devez lui accorder cette période de préavis, elle doit commencer dès le jour de la présentation de la lettre de licenciement.

Vous pouvez choisir de dispenser votre nounou du travail pendant la période de préavis, mais vous devrez quand même la payer. Ce préavis dure une semaine si la nounou a moins de 6 mois d’ancienneté, et 2 mois si elle a entre 6 mois et 2 ans d’ancienneté.

A noter aussi qu’il faudra payer à votre nounou tout ce que vous lui devez, que ce soit les primes, les congés, les salaires, ou l’indemnité de licenciement. Pour finir, n’oubliez pas de lui délivrer une attestation pôle emploi, une attestation de travail et un reçu pour solde de tout compte.

Pour résumer, il ne suffit pas de prendre une décision de façon arbitraire ou sur un coup de tête pour licencier une nounou. Il faut qu’il y ait un motif valable, et que vous suiviez une procédure bien établie. 

Articles recommandés